Selon les spécialistes, la cohérence cardiaque faciliterait le lâcher-prise une meilleure gestion du stress et de l’anxiété. Son principe : reposer sur un mécanisme physiologique lié à la respiration.

La cohérence cardiaque part du principe qu’en cas de chocs émotionnels, de tension, ou de ressentis négatifs, il y a une accélération de la fréquence respiratoire et cardiaque et donc une mauvaise régulation hormonale. Cela aura donc un impact sur l’adrénaline, les endorphines ou encore la sérotonine donc directement, sur le sommeil, la détente, la colère et les variations d’humeur.

Le but de la cohérence cardiaque est de faire coïncider le cœur et la respiration : cela permet d’harmoniser et d’équilibre, le corps, le cœur et le cerveau et donc apaiser l’ensemble de l’organisme.

Quelle est la base de la cohérence cardiaque ?

Le but est de synchroniser le souffle et le cœur grâce à la respiration. Pour cela, nous allons pratiquer 6 respirations par minute pendant 5 minutes. Nous allons permettre de prendre le contrôle sur notre système nerveux autonome.

Quelle est la différence avec la méditation ?

Comme nous venons de le voir, la cohérence cardiaque permet de synchroniser la respiration avec le rythme cardiaque. La méditation, la visualisation ou la pleine conscience permet de porter son attention sur quelque chose sur un point ou sur son corps de manière générale. La respiration est un outil de la méditation, mais nous allons utiliser la parole pour détendre, alors que la cohérence cardiaque repose tout son concept sur cette respiration en 5 temps.

Physiquement, qu’est-ce qui se passe dans mon corps ?

La base de la cohérence cardiaque, c’est de faire l’exercice pendant 5 minutes. Au bout de ces quelques minutes de pratique, vous allez pouvoir ressentir une baisse de la pression artérielle, et de la fréquence respiratoire. Sur le long terme, vous allez pouvoir développer un meilleur fonctionnement du système immunitaire, et améliorer vos capacités respiratoires.

Le corps est régi par des systèmes nerveux : le système somatique (actes volontaires) & le système autonome (régulation automatique).
Le principe du cœur est d’activer le système nerveux autonome, et donc de gérer la fréquence cardiaque aussi appelée le “poul”. Lorsque l’amplitude de ce poul est élevée, c’est que l’état d’équilibre est important. Donc le niveau de stress, et l’équilibre hormonal du corps sont faits.
De la même manière, nous allons avoir le système sympathique et parasympathique qui régit notre système nerveux.
La respiration étant contrôlée par le système nerveux autonome. Ainsi, grâce à la respiration, nous allons pouvoir contrôler le système nerveux autonome, et donc équilibré l’ensemble de nos systèmes.

En bref :

Immédiatement, nous allons avoir une baisse de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque ainsi qu’un abaissement du cortisol dans le sang (l’home du stress), de ce fait cela permettra de sentir un relâchement musculaire et de détente.
Sur le long terme, cela permet d’améliorer la capacité respiratoire et d’améliorer la récupération et les performances sportives, mais aussi de limiter l’impact des maladies lié au stress. De manière globale, la cohérence cardiaque soulage l’anxiété, la dépression, permet une stabilité émotionnelle et améliore la créativité et la prise de décision.

Est-ce que ça lutte de manière efficace sur le stress ?

Oui, vraiment et pas seulement sur le stress pur ! Selon certains chercheurs, cela permettrait de combattre les TOC, les troubles du comportement alimentaire, et même les crises d’angoisse !

Quand et comment commencer ?

Dès le plus jeune âge. Le principe du portage des bébés est le suivant lorsque l’enfant pleure. Nous le portons, nous l’apparions avec notre respiration et il se cale sur nos inspirations et expirations pour se calmer. Nous pouvons apprendre aux plus jeunes de respirer pour se calmer. Et si vous n’avez pas encore essayé, vous pouvez vous y mettre dès aujourd’hui.

Voici quelques exercices :

Exercice 1

L’exercice de base : assis sur une chaise, le dos bien droit, on inspire pendant 5 secondes, puis on expire pendant 5 secondes, le tout pendant 5 minutes minimum pour « entrer en cohérence ».

Exercice 2

La méthode cohérence cardiaque appelée “365” – 3 fois par jour – 6 respirations par minute pendant 5 minutes.

Exercice 3

Pour commencer, vous allez pouvoir vous aider de vidéo sur Internet avec des mouvements de ronds ou d’eau afin de visualiser l’inspire et l’expire.

Exercice 4

Rythme 4/6. Une fois que vous maîtrisez la respiration des 5 secondes, vous pouvez varier le rythme par exemple en inspirant en 4 et expirer en 6.